_

Le profil Amina | Réalisé par Sophie Deraspe

Le dimanche 8 août 2021 à 13 h 30

Le mercredi 18 août 2021 à 19 h 30

Séance de questions et réponses avec la réalisatrice Sophie Déraspe et la protagoniste Sandra Bararia (Après la représentation du 8 août à 13 h 30)

Une entrée : 10 $
 
 
Redevance et taxes incluses
 
 
Grande Salle
Documentaire. Réalisé par Sophie Deraspe. Canada (Québec). 2015. 85 min. VOF.
Ce long métrage documentaire raconte l’histoire d’Amina Arraf, jolie révolutionnaire Américano-Syrienne qui entame une relation érotique en ligne avec Sandra Bagaria, jeune professionnelle montréalaise, avant d'initier un blogue au nom provocateur de Gay Girl in Damascus (Une fille gaie à Damas). Alors que la révolution syrienne se met en place, le succès du blogue est fulgurant. Mais c'est le kidnapping d'Amina qui déclenche une mobilisation internationale pour la faire libérer. S’en suit un dérapage médiatique et sociologique sans précédent, tel un polar impliquant les services secrets et les grands médias du monde.

 
Présenté en Compétition Officielle au Festival de Sundance 2015.
De la réalisatrice de RECHERCHER VICTOR PELLERIN, LES SIGNES VITAUX et LES LOUPS.

Fiche de film ACPQ

Séance de questions et réponses avec la réalisatrice Sophie Déraspe et la protagoniste Sandra Bararia après la représentation du 8 août.
 

 


Biographie de la protagoniste Sandra Bararia
Sandra Bagaria est la protagoniste principale de Le Profil Amina, un long métrage documentaire basé sur sa propre expérience, sélectionné dans une multitude de festivals de films internationaux, dont Sundance, IDFA, Hot Docs et OutFest, et présélectionné par les Oscars en tant que représentant du Canada pour l’Oscar du meilleur long métrage documentaire. Après des études en lettres et un temps passé à la télévision à Paris, Sandra poursuit sa carrière au Canada depuis 2003, cultivant des intérêts à l'intersection de la culture, des médias, de la technologie et de l'actualité. Elle étudie maintenant en développement organisationnel, où elle applique ses connaissances en gestion d'équipe



.

Biographie de la réalisatrice Sophie Deraspe
Ce sont les arts visuels et la littérature qui ont conduit Sophie Deraspe vers le cinéma. En tant que directrice photo ou réalisatrice, elle fait plusieurs incursions dans le documentaire avant de réaliser un premier long-métrage de fiction, Rechercher Victor Pellerin (2006), qui joue avec les codes du réel. Fort d’un succès critique et de multiples projections à travers le monde, le travail de Sophie Deraspe se poursuit avec la réalisation en 2009 d’un second long-métrage, tout aussi empreint de réalisme, Les signes vitaux. Depuis sa première internationale à Rotterdam, Les signes vitaux a été primé 14 fois dans une trentaine de festivals internationaux. Au Québec, il a été finaliste au Jutra du meilleur film. L’année 2015 est prolifique pour Sophie Deraspe qui ouvre Les Rendez-vous du cinéma québécois avec le film de fiction Les Loups, et qui lance le documentaire Le Profil Amina, au festival de Sundance.