Gateways to New York : Othmar H. Ammann and his bridges

Le mercredi 16 octobre 2019 à 19 h 30

Une entrée - tarif prévente (jusqu'au 16 septembre inclus) : 8 $

À partir du 17 septembre : 10 $

Billets également disponibles à l'achat à la billetterie ou par téléphone. 

Redevance et taxes incluses. 

Grande Salle

Présence du réalisateur pour un Q&A après la projection.

Projection organisée en collaboration avec le Consulat général de Suisse à Montréal.

Présence du réalisateur pour un Q&A après la projection.
Projection organisée en collaboration avec le Consulat général de Suisse à Montréal.

 

Réalisé par Martin Witz. Documentaire. Suisse. VO anglaise et allemande, STF. 2018. 89 min. Avec Edward Cohen, Margot Ammann Durrer, Tom F. Peters, Laura Norton, Alex Mayo, Paul Deer, Andrew L. Sichenze.

 

GATEWAYS TO NEW YORK – l’histoire du grand ingénieur suisse Othmar Ammann qui part en 1904 de Zurich pour aller redéfinir aux Etats-Unis l’art de la construction des ponts. Ses ouvrages ont relié l’île de Manhattan avec la terre ferme et ont changé pour toujours le visage de New York.

Au-delà de la vie et de l’œuvre du protagoniste, le film raconte une période de l’Histoire contemporaine comme elle est rarement racontée sous cet angle : les premières décennies du 20e siècle, la motorisation, l’urbanisation, la société de consommation en constante accélération. Ammann avec ses constructions à couper le souffle se trouve au milieu de cela, il est lui-même un agent du progrès… et de la croyance dedans.

Le 21 novembre 1964, le gouverneur new-yorkais Nelson Rockefeller inaugure le dernier grand pont bâti par le génial constructeur helvétique : le pont Verrazzano-Narrows qui enjambe l’entrée du port de New York, à l’époque le pont suspendu le plus long du monde. Il est la construction la plus élégante signée Ammann.

Aussi stables que ses ponts suspendus aient été bâti, aussi aventureuse était leur construction. Beaucoup des Skywalker, comme on appelait les travailleurs de l’acier qui risquaient leur vie sur les hauteurs, étaient originaires des Native Americans, de la tribu des Mohawks. Ce sont eux qui (aux côtés des autres bâtisseurs) ont monté les grands ponts.

Une partie du film est dédiée à ces Mohawk Skywalker sans crainte. Un hommage à tous ceux qui ont réellement construit ces ponts. Peu après l’inauguration du pont Verrazzano-Narrows, Othmar Ammann meurt, âgé de 86 ans. C’est l’année 1965 : l’euphorie non démentie de l’Occident de la faisabilité et de l’automobile est à son apogée – et en même temps proche de sa fin.

La vie d’Othmar Ammann couvre une large période allant du 19e siècle à la fin de la modernité classique – une époque qu’il incarne au sens le plus littéral. En tant que constructeur de ponts en acier le plus important de son temps, il l’a contribué à la façonner. Ses ponts suspendus resteront comme des icônes du 20e siècle.